Afficher tous les 2 résultats

Afficher la barre latérale

Miel de printemps

4,3916,99
Le miel de printemps est un incroyable mélange de fleurs d’arbres fruitiers et de plusieurs sortes de fleurs que l’on

Miel toutes fleurs

4,3916,99
Notre miel toutes fleurs est un miel blanc polyfloral produit et récolté en France selon le savoir ancestral de l’apiculture.

Le miel crémeux est très certainement le préféré des français. Sa texture unique en fait un produit de la ruche très gourmand. Pourtant, nous savons tous que le miel authentique est une histoire d’abeille et de nectar. Alors pour ne pas s’emmêler les pinceaux, nous vous proposons de connaître tous les stratagèmes qui permettent d’obtenir un miel crémeux.

La richesse en glucose : un facteur déterminant dans la consistance du miel

A l’origine, lorsque l’apiculteur récolte le miel, la consistance qui se dégage des alvéoles est liquide. C’est donc l’action du temps qui va déterminer la consistance crémeuse du miel. Car au moment de la récolte, ce dernier doit finir sa maturation quelques jours et se débarrasser de certaines impuretés.

Par essence, les miels crémeux sont ceux qui sont riches en glucose. Et cela dépend du nectar que l’abeille va butiner. Car maintenant, vous le savez tous, chaque variété de miel dépend de ce que les butineuses ont récolté.

Du coup, les miels de fleurs, de colza ou de tilleul sont des substances propices qui deviendront crémeuses avec le temps. A contrario, les miels plus pauvres en glucose observeront l’effet contraire comme le miel d’eucalyptus ou d’oranger.

Bon à savoir, l’état du miel crémeux a également à voir avec la cristallisation dans de moindre proportion.

Y-at-il un impact sur la détermination du goût ?

Dans l’inconscient du consommateur, la crème du miel est gourmande. Idéale et facile à utiliser sur les tartines. C’est la raison qui  pousse à le sélectionner le plus souvent. Encore une fois, c’est la fleur butinée qui va donner les arômes ou des pouvoirs spécifiques au miel. (Exemple du miel de thym pour la toux)

Pourtant, ses propriétés ne changent pas en fonction de la texture. Certains le préfèrent pour sa crème fondante qui ressemble étrangement à un bonbon naturel. D’ailleurs, sa consistance en glucose peut rappeler le goût du fruit. 

Ensuite, il faut dire que le miel crémeux à tendance à tourner vers la couleur blanche. Ce facteur visible à l’œil nu est très attirant. Il rappelle la pureté et attire l’attention du consommateur. Alors n’oubliez pas que le miel crémeux n’est qu’une question de texture qui vient avec le temps. Car le miel n’est pas destiné à rester liquide. Tôt ou tard, il finira par cristalliser à son tour.

Obtenir du miel crémeux par procédé mécanique ?

Les apiculteurs ont vite compris que le miel crémeux était un indice qui aller booster les ventes de produits de la ruche. Sans pour autant abuser de leurs clients, ils savent de façon tout à fait loyale travailler la texture du miel. Une fois leur production en cuve, ils vont gentiment la laisser reposer comme le veut la coutume.

Au bout d’une semaine, ils vont commencer à travailler leur miel pour lui donner sa consistance crémeuse.

Comment s’y prennent-ils ?

Après avoir laissé reposer le miel et qu’il ait atteint sa maturation, l’apiculteur va généreusement le mélanger tous les jours à fréquence régulière pendant une période d’un mois. La consistance du miel crémeux va tout simplement se former en raffinant les cristaux de la matière. En malaxant à froid le miel, celui-ci va finir par se métamorphoser en crème. Donc ce processus peut être accélérer par l’intervention humaine. Pour obtenir un bon rendement, il suffit d’utiliser un pétrin ou un ustensile métallique comme la queue de cochon.

Autre méthode pour optimiser le rendement crémeux du miel 

La récolte du miel intervient généralement l’été à partir du mois de juin. En effet, les ouvrières ayant bien travaillé pendant tout l’hiver. Elle laisse place à la douceur sucrée que nous aimons tous. Cependant, il arrive que certains apiculteurs récoltent du miel au printemps. Généralement, il s’agit de miel de fleur. C’est celui-ci qui a énormément de faciliter à se transformer en crème. En conservant des pots à l’avance, ils vont astucieusement les incorporer à la même production lorsque la récolte finale arrive.

En incorporant, le miel de printemps au miel d’été, ils vont tout simplement accélérer ce processus en quelques jours pour pouvoir le mettre à la disposition des consommateurs.

Ce procédé va casser la structure cristalline du miel sans altérer le goût ni les propriétés du miel.

Si la technique du brassage paraît simple, elle est l’œuvre d’un savoir et de l’expérience de l’apiculteur. Le miel devient crémeux par cette technique en atteignant une température maximale de 27 degrés. Ce travail à la main nécessite une grande concentration. Car l’apiculteur doit conserver une structure pâteuse sans détruire les cristaux.

Les qualités de ce miel blanc souple doivent donc présenter une cristallisation très fine que le palet et la langue ne doivent décerner. Et c’est exactement ce processus qui rend le miel crémeux si populaire.

De toute évidence, cette texture s’obtient soit naturellement au fur et à mesure du temps ; soit par un travail de brassage effectué en amont.

Miel crémeux : l’onctuosité avant tout

Le miel crémeux est donc un critère de sélection pertinent pour les acheteurs. Cependant, il est souvent issu sauf cas particulier de miels de fleur. Cela signifie que les abeilles ont butiné une variété impressionnante de fleur. Or le miel monofloral est très certainement le plus vertueux pour la santé. Celui d’ordre thérapeutique bénéfique pour soigner certains maux. En l’occurrence, si le miel crémeux est plus riche en glucose, cela induit qu’il soit plus fort en calorie. Donc plus riche en sucre naturel et moins fort en goût. Bien qu’il soit excellent lui aussi, les consommateurs ont donc tendance à se rediriger vers un miel  dont la texture leur plaît. Car dans les faits, le miel crémeux est au niveau pécuniaire très abordable.

C’est également sa couleur claire qui attire l’attention. Généralement très bon en goût, ses tons sont mesurés par rapport à des miels plus prononcés tels que le miel de châtaignier ou l’acacia dont la teneur est liquide.

En définitive, le miel crémeux n’est pas un miel rare en soi. Il provient dans la majorité des cas des plantes qui poussent en abondance dans la nature.